Qui sommes-nous ?

La tâche est immense. L’association Famille Kizito Haïti France a été créée pour aider Soeur Paësie dans son oeuvre auprès des enfants en Haïti.

Sœur Paësie en Haïti :

Sœur Paësie consacre son existence à l’accompagnement des jeunes vivant dans les bidonvilles de Port-au-Prince et ses environs.
Son but : Porter la lumière de Jésus aux enfants et aux jeunes des bidonvilles et des campagnes reculées, ainsi qu’aux prisonniers, les amener à l’adoration eucharistique. Leur offrir la possibilité de s’épanouir par l’éducation et toutes sortes d’activités pour les protéger de la violence sous toutes ses formes.
Son apostolat : Création d’un centre éducatif et de loisirs à Cité Soleil. Organisation du catéchisme, des baptêmes et premières communions. Visites et prières dans les prisons. Animation de temps d’adoration du Saint Sacrement et proposition de l’Eucharistie. Autres activités récréatives et éducatives dans les bidonvilles, et sorties à la campagne.
Sœur Paësie est française, et a ressenti sa vocation depuis l’âge de 15 ans. Elle est religieuse de la congrégation des Sœurs Missionnaires de la Charité, les Sœurs de Mère Teresa. Après diverses missions dans le monde, elle vit désormais en Haïti depuis 19 ans où elle a pu répondre au cœur de sa vocation en œuvrant beaucoup pour les enfants dans un dispensaire, un orphelinat, des écoles. Au milieu d’une pauvreté immense, elle a le sentiment de recevoir beaucoup d’amour, et se sent aussi enrichie par la rage de vivre des Haïtiens au milieu de la violence et de la misère. Elle côtoie des gens jamais abattus, jamais déprimés malgré des conditions et un milieu hostile.
Cependant, depuis 10 ans un appel fort l’habite et l’a amenée, en accord avec les autorités religieuses, à se consacrer exclusivement à l’éducation et à la protection des enfants des rues ainsi qu’aux prisonniers en fondant la Famille Kizito. Pour cela, en 2017, elle s’est installée à Cité Soleil, qui, comme son nom ne l’indique pas, est le plus grand bidonville de Port-au-Prince, afin d’y créer un centre éducatif.
Elle nous écrit :
« Après 18 ans en Haïti, je suis devenue de plus en plus consciente à quel point il est important et urgent d’accompagner les enfants et les jeunes des bidonvilles afin de les protéger contre les dangers liés à la violence, à l’immoralité et la corruption qui les entourent, et qui trop souvent les entraînent comme un torrent qui peut sembler irrésistible ».
Sœur Paësie nous a demandé de l’aider ; la tâche est immense. Nous avons donc créé une association, la Famille Kizito Haïti France

L’organigramme de la Famille Kizito

  • Les Consacrées : les sœurs au service de l’œuvre.
  • Les forces d’interventions : jeunes, laïcs, prêtres qui participent activement avec les Consacrées à l’apostolat sur place. Ces personnes peuvent vivre et servir en Haïti de façon durable ou venir depuis l’étranger pour accomplir des missions d’aide ponctuelles.
  • La Résistance : groupes de jeunes et d’enfants organisés dans les quartiers populaires pour résister, à  l’exemple de Marcel Van, à la violence et l’immoralité qui les entourent (promesse de chasteté).
  • Le « groupe électrogène » : source spirituelle composée de contemplatifs, malades, prisonniers qui prient et offrent leur souffrance pour la fécondité de l’apostolat t la protection de la Famille Kizito.
  • L’intendance : qui organise le ravitaillement de la Famille Kizito.
  • La fraternité Kizito : jeunes élèves et autres personnes qui adoptent individuellement 1 jeune en Haïti. Échange et parrainage matériel et spirituel.

L’association Famille Kizito Haïti France :

L’association Famille Kizito Haïti France est une association d’entraide pour les enfants d’Haïti qui vient en soutien matériel et spirituel à la Famille Kizito, une communauté religieuse en fondation dans l’archidiocèse de Port-au-Prince.

Une jeune association pour soutenir une communauté religieuse en fondation.

L’association est née de la rencontre de parents adoptifs et d’une religieuse qui a beaucoup œuvré pour l’adoption en Haïti.

L’association est composée de parents adoptifs d’enfants nés en Haïti, d’enfants adoptés, rejoints par de nombreux membres, de nouveaux amis … et bientôt vous ?

L’association a été créée pour accompagner Sœur Paësie dans son action.

Création de l’association Kizito Haïti France : Janvier 2018.

L’association se donne pour but de :

Soutenir la création et le développement de centres d’activités éducatives en Haïti afin de permettre la scolarisation des enfants et des jeunes, l’accès à l’orientation et à la formation professionnelle, dans un esprit de développement intégral des personnes,
Favoriser l’accès à des activités culturelles et de loisirs, pratiques artistiques et sportives,
Lutter contre la délinquance, la drogue et la prostitution,
Favoriser les visites et l’accompagnement des prisonniers.

Notre conviction est qu’avec la foi nous pouvons faire beaucoup, et que les prières qui seront faites pour la famille Kizito sont aussi importantes que les dons et la mobilisation des bénévoles.

Nous avons pour projet d’envoyer aussi des bénévoles sur place notamment pour l’enseignement du français, de la danse et du sport, et pourquoi pas nos propres enfants devenus grands.

Les membres de l’association :

Le conseil d’administration comporte 14 membres, dont Sœur Paësie, membre de droit, 10 adultes et 4 jeunes

Anne-Pascale Maquinghen est Présidente secondée par son fils Peterson Maquinghen, responsable des jeunes

Anne Gayde est Trésorière, aidée par sa fille Marie Gayde,

Patricia Tavignot est secrétaire.

Marie-Hélène Rapacz, Marie-Emmanuèle Philippe, Marie Bour, Hélène Bourgeois, Guillaume Bourgeois, Eric Lefort, Pierre Lefort, Hervé Coudray, Jean-Lionel Tavignot, Jean Bour sont administrateurs.